Viré pour un tweet ignoble


 Julian Artzune 6964 0

Le jeune joueur britannique Alfie Barker avait tenté de faire de l’humour en évoquant le décès de la fille d’Harry Arter, milieu de terrain de Premier League.

Il y a des limites à ne pas franchir, même derrière son clavier d'ordinateur. Alfie Barker l'a appris à ses dépens. Ce jeune joueur semi-professionnel de 19 ans défraie la chronique en Angleterre, en ce début d'année, à la suite d'un tweet particulièrement malvenu.

Après le match très rythmé entre Bournemouth et Arsenal (3-3) qui a eu lieu ce mardi 3 janvier, l’attaquant du club d’Hitchin Town a publié un message d’une grande violence sur son compte Twitter. En voulant faire de l’humour, ce jeune joueur semi-amateur, qui était prêté cette saison au Codicote FC, a tenté une blague de très mauvais goût adressée à Harry Arter, milieu de terrain de Bournemouth. En décembre 2015, ce dernier avait vécu le décès de sa fille Renee dès sa naissance.

Une interpellation plus que malvenue qui a déclenché de nombreuses réactions outrées de la part des internautes. Son club, le Hitchin Town FC, n'a d'ailleurs pas tardé à réagir en annonçant le licenciement de ce dernier, malgré ses excuses. Le club où il était prêté, le Codicote FC, a également annoncé la fin de leur collaboration. Saisie par le Bournemouth FC, la Fédération Anglaise a lancé une enquête à son encontre.      




Chrono